h1

La grande manip’ de la TVA sociale

24 juin 2007

200706250311 Les médias nous ont expliqué que les français avaient changé d’avis parce que Fabius avait taclé Borloo sur la TVA sociale lors de la soirée électorale du premier tour.
…après nous avoir expliqué lors du débat Royal/Sarkozy que jamais un débat n’avait fait gagner ou perdre un président; une des raisons d’ailleurs pour laquelle Bayrou n’aurait pas du débattre avec Royal, selon eux.

C’est bien sûr faux; les français ont surtout souhaité rééquilibrer les pouvoirs car ils ont commencé à avoir un peu peur du ballet présidentiel.

Là n’est pas le pire.
Qui peut croire que Nicolas Sarkozy n’ait pas téléguidé les déclarations de Fillon pour tester une TVA à + 5 points?

La vérité est que NS a testé la popularité de la mesure et qu’il a maintenant compris qu’il pouvait la remballer

De même pour les intérêts d’emprunt. Il a laissé Woerth, obscur ministre sans autorité, se griller pour voir si on pouvait limiter la portée des déductions à l’après 6-mai, et devant les réactions à soutenu la main sur le coeur que jamais on ne trahirait les promesse électorales, et qu’il allait le faire comprendre à ses ministres.
Et les journalistes de se répandre sur le manque de professionnalisme des ministres et la nécessité de NS de les recadrer en permanence

Technorati Tags:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :