h1

Le recul sur l’Europe

25 juin 2007

NS est rentré félicité pour avoir umposé son idée de mini-traité.
En première analyse, il y a de quoi être impressionné. Même pas deux mois après avoir été élu, il réussit à convertir toutes les nations européennes à sa position. De quoi pavoiser quand à sa capacité à prendre le leadership en Europe.

Faucon Maltais

En réalité, le bilan est très décevant:
– la disparition de la règle de décision à l’unanimité est reporté à 2017… une paille.
– l’angleterre est dans un régime d’exemptions surnuméraires sur les domaines d’application de compétence européenne
– la référence au drapeau européen disparaît. Parfois les symboles ont un sens et un pouvoir
– la partie III sensée simplifier le traité a disparu, conservant la complexité illisible antérieure

Espérons que la présidence Sarkozy saura faire mieux que trahir les réformes nécessaires pour le futur au profit d’une communication interne démagogique qui sert ses intérêts.

Certains diront qu’on était dans un blocage et que c’est déjà pas mal.
Y a t il de quoi être si fier ?

Que pouvait on faire de pire que de bloquer les règles de décision pour 10 ans ?

Publicités

One comment

  1. […] Or, suite au show d’un Sarkozy pressé par les législatives, on avait bradé en Juin aux polonais un délai de 10 ans (DIX, 120 mois, 522 semaines 3652 jours) avant l’application de cette réforme. Une retraite piteuse en bonne et due forme, que les médias avaient mentionné pour mémoire, en la minimisant. Voir ici […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :