h1

Sécurité et Liberté

7 août 2007

A quoi est due la baisse de la mortalité sur la route en France ?
(billet rédigé en commentaire chez maitre eolas)
Principalement à l’amélioration de la technique comme le suggère notre avocat préféré ?

Je pense pour ma part que la question de la sécurité routière est un peu plus compliquée que ça.
La baisse récente des accidents est liée à _l’annonce_ de la mise en place de radars (les premiers effets sont antérieurs à leur installation réelle, et il y a eu un relâchement dernièrement alors que le nb de radars continue à augmenter); c’est avant tout une question de psychologie de conduite, et en particulier de vitesse.
De ce point de vue on peut donc penser que la publicité joue un rôle.
Mais la france fait quand même nettement mieux que les autres pays
La réalité est donc qu’une politique de répression bête (on met des radars sur les autoroutes, là où il n’y pas d’accident) fonctionne, puisqu’elle fait baisser le nombre de morts et blessés.

Le vrai problème est aileurs.

D’une part le bilan strictement économique n’est pas fait correctement: en regard des progrès dans la sécurité, on devrait mettre la perte de productivité liée à la baisse de la vitesse moyenne sur les routes (moins 10%, quand même). Chacun sent bien qu’une réglementation qui limiterait la vitesse à 10 km/h (dix) serait stupide, et pourtant elle ferait 4 000 morts et plus de 100 000 blessés en moins chaque année. Ou est donc l’optimum économique? Qui me dit qu’il se situe à 130 sur l’autoroute et non pas à 150 ou 110 ?
Et les naïfs qui considèrent que la vie humaine n’a pas de prix sont les mêmes qui se plaignent de l’augmentation des impôts (dont une partie finance justement la sécurité et la santé, c’est-à-dire la protection de la vie). Par exemple, la mesure qui consisterait à remplacer toutes les glissières de sécurité des autoroutes par des double-glissières, évitant ainsi nombre de décapitations de motards malchanceux, est trop coûteuse par rapport aux centaines de vies qu seraient sauvées.
Je n’ai jamais trouvé trace d’une telle étude économique, ni même un journaliste s’étonnant de son absence, malgré les milliers d’articles que l’on écrit sur le sujet.
Sans parler des doutes sur l’indépendance des organismes qui étudient l’accidentologie

D’autre part, on ne peut pas se limiter à l’aspect uniquement économique.
C’est toute une vision de vie en la société qui est ainsi projetée.
Pour ma part, je ne suis pas satisfait de devoir payer la sécurité de mes concitoyens au prix de ma propre liberté et d’être harcelé par les forces de police pour des broutilles.
Je ne suis pas satisfait d’une loi qui transforme 30% de la population française en « contrevenants » (9 millions de permis ont perdu des points en 2006), qui banalise l’infraction et transforme la police en une présence anxiogène
Je ne suis pas satisfait d’une philosophie de société qui déresponsabilise les citoyens et instaure une moralité « pas vu pas pris ».
Sans parler de l’hypocrisie face à la première cause de mortalité (l’alcool)
J’ai peur qu’on ne soit là qu’aux prémices d’une dérive vers une société de moins en moins solidaire et responsable
Espérons que les réactions ne resteront pas confinés à quelques bobos sur internet…

 0 44 19 10 300Px-Louis De Funes Gendarme 01 Images Z Site Poub3 1  Files 2007 03 Photo20Moto20Banalisee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :