h1

Censure politique sur Dailymotion !

24 février 2008

Lors du dernier salon de l’agriculture, Le Président de la République (mais peut on encore l’appeler comme ça, vu comment il ridiculise la fonction ?) a traité de « pauvre con » un visiteur qui ne voulait pas se laisser tripatouiller.

Je vous retranscris ce grand momment de courtoisie:

Screen-Capture-5Sarkozy arrive, un peu bousculé et l’air fatigué, en serrant des deux mains à droite et à gauche, et en annonnant « bonjour monsieur »
On entend quelqu’un faire Houuuu.
Sarkozy se dirige vers un visiteur et lui prend le bras.
Le visiteur: « Ah non, touche moi-pas »
Sarkozy: « Alors va te coucher » (pratiquement inaudible) puis « Casse-toi alors »
Le visiteur: « Tu me salis »
Sarkozy: « Casse-toi alors, pauvre con « 

Il semblerait que Dailymotion censure cette vidéo pour lui éviter d’atteindre une visibilité importante, en supprimant celles qui ont un visibilité importante

A l’heure qu’il est, la vidéo la plus vue obtient 4569 vues , comme on peut le verifier avec une recherche « sarkozy agriculture ». Et au moins 10 000 en ajoutant les clones.

[Mise à jour] La censure est confirmée. La vidéo a disparu

Cela n’a rien d’étonnant puisque l’ancien Directeur des Contenus de DailyMotion, Séverin Naudet, est maintenant à Matignon dans l’équipe « Communication », tandis que l’actuel responsable de contenus, Martin Rogard, est l’ancien chef du pôle Multimédia au département de l’Information et de la Communication du ministère de la Culture et de la communication

Pour couronner le tout, Franck Louvrier, responsable de la communication à l’elysée, se plaint que  » Cette vidéo poubelle occulte tout le reste. » et ose une attaque sur Chirac « qui ne faisait qu’un ou deux deplacements par mois ». Croyant comme ça contrer ceux qui allaient dire qu’au moins Chirac lui savait respecter le bon peuple

Moralité:

1. Le Naboléon a les nerfs fragiles sur des vétilles qu’on apprend à nos enfants à ignorer
2. Il se met lui-même dans une situation (Le salon de l’agriculture, un deplacement un jour sur deux) qu’il ne sait pas gérer
3. Alors qu’on attendrait des excuses, on a au contraire une contre-attaque qui s’oppose au principe de la libre information

Pour parler comme Sarkozy: Ceux qui pensent que tout ceci est une anecdote sont des autruches ou des aveugles.
Ce type ne fonctionne que dans la brutalité. On l’ a encore vu suite au rejet de la loi Dati par le conseil constitutionnel, où Le président de la republique demande au Président de la Cour de Cassation de contourner le Conseil Constitutionnel, piétinant ainsi la séparation de l’executif et du législatif inscrite sans notre Constitution.

Publicités

7 commentaires

  1. […] du jour La vie est courte « Censure politique sur Dailymotion ! Censure sur dailymotion (suite) 25 février 2008 Suite à mon post précédent, quelques […]


  2. Quand Nicolas Sarkozy insulte les français, Jean-Pierre Raffarin parle d’un dialogue viril, Xavier Bertrand justifie la réaction d’un homme qui ne se laisse pas faire.

    Mais quand de pauvres français se permettent des écarts de langage avec Nicolas Sarkozy, ce qui les attend ce sont des amendes et de la prison.

    C’est ce que rappellaient récemment Le Nouvel Observateur et le blog Sarkostique…

    Rappel des faits passés (2003) :

    4 mois de prison avec sursis pour un Yaourt

    Un homme de 36 ans, qui avait jeté un yaourt sur la voiture du ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Toulouse le 2 février, a été condamné à 4 mois de prison avec sursis. Le prévenu, un militant anti-voiture qui prône la “vélorution”, souhaitait protester contre le comportement du ministre dont le cortège “circule en toute impunité, grillant les feux, remontant à contre-sens les sens interdits, roulant à vive allure dans les rues et sur les autoroutes”. Poursuivi pour “outrage à personne dépositaire de l’autorité publique”, le jeune homme a été jugé mardi 23 mars par le tribunal correctionnel de Toulouse. La condamnation a été conforme aux réquisitions du parquet, a précisé le procureur adjoint Michel Poque, présent à l’audience. Par ailleurs, le jeune homme a été condamné à verser 300 euros de dommages et intérêts au policier victime de “rébellion” lors de son interpellation.

    “Sarkozy, va niquer ta mère !” : un mois ferme

    Il y a quelques semaine, c’est un jeune homme de 21 ans, accusé d’avoir insulté le ministre de l’Intérieur lors de sa visite lundi 9 février dans le quartier Hautepierre à Strasbourg, qui a été condamné à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de la ville. Le parquet avait requis de deux à trois mois de prison ferme contre le jeune Strasbourgeois, qui était jugé en comparution immédiate pour “outrage à une personne dépositaire de l’ordre public”, et qui avait déjà été condamné par le passé pour conduite sans permis de conduire. Selon l’accusation, le jeune homme, qui nie les faits, avait lancé “Sarkozy, va niquer ta mère !” à l’arrivée du ministre en fin de matinée dans un gymnase du quartier, où il était notamment attendu par un groupe de jeunes. Le jeune Strasbourgeois avait été immédiatement interpellé par la police et placé en garde à vue. “Il maintient qu’il n’a pas proféré d’injures à l’encontre du ministre”, avait indiqué son avocate, Me Sabine Perrin-Zink. Il a expliqué qu’il se trouvait à 2 mètres des policiers et que dans ces circonstances, il n’aurait jamais pu dire cela d’autant plus que sa mère, engagée socialement dans le quartier, devait rencontrer M. Sarkozy, a indiqué Me Perrin-Zink. “C’est un garçon qui n’a pas d’antécédents judiciaires, hormis cette condamnation pour conduite sans permis qui remonte à plus de deux ans. Il est intégré. Il allait commencer un travail le 16 février dans une société de nettoyage”, avait poursuivi l’avocate.

    “Retourne en Chine, espèce de Hongrois” : un mois ferme

    Début février enfin, c’est un manifestant arrêté samedi 31 janvier pour avoir pris à partie le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, lors de la bousculade au Forum des Halles, à Paris, qui a été condamné à un mois d’emprisonnement par le tribunal correctionnel de Paris. Christophe Birot, 30 ans, avait été interpellé alors que M. Sarkozy, qui accompagnait Jean-François Copé, chef de file UMP en Ile-de-France, venait de quitter le commissariat des Halles. Il était jugé selon la procédure de “comparution immédiate”, pour avoir injurié les policiers et le ministre, en levant le poing, le majeur tendu. “Retourne en Chine, espèce de Hongrois”, avait notamment crié M. Birot, proférant aussi des insultes plus grossières à l’adresse des “flics” et du ministre. A l’audience, M. Birot, SDF, bénéficiaire du RMI, et au casier judiciaire très chargé, avait expliqué qu’il visait le candidat plutôt que le ministre, qu’il était sorti de prison en février 2003 et n’avait pas de convictions politiques. Mais le tribunal, présidé par Emilie Petel, a suivi les réquisitions du procureur, qui faisait observer que le prévenu ameutait la foule. Il a prononcé un mois d’emprisonnement ferme en maintenant M. Birot en détention.

    Ainsi donc s’en prendre à la personne de Nicolas Sarkozy peut avoir de graves conséquences.

    En revanche…


  3. Le saviez vous?

    La dîte vidéo à été enregistrée par leparisien.fr
    http://www.leparisien.fr/home/info/politique/articles.htm?articleid=296081002

    C’est eux qui ont dû demandé qu’elle soit supprimé de dailymotion, youtube etc… pour en garder tous les bénéfices.

    logique non?


  4. Bien sûr c’est pas très malin de sa part en tant que président mais qu’il insulte, ou pas, c’est son problème. N’oublions pas que nous sommes des humains, et chacun a ses défauts, on ne peut être parfait comme des robots, à savoir si cela est bien ou mal.


  5. @mariejo99

    J’ai plutot l’impression qu’il n’y avait aucune raison pour la supprimer (beaucoup d’autres extrait plus sensibles en terme de copyright sont toujours en ligne, comme par ex. les guignols) , et que vu que c’est passé à la radio et à la télé, et les internautes n’arrêtant pas de dupliquer la vidéo après chaque censure, dailymotion a fini par abandonner, comme on peut le voir si on y retourne maintenant.
    Le fait même qu’ils abandonnent me semble confirmer la thèse de la volonté de censure pour etouffer le buzz avant qu’il ne se propage

    En tout cas le Parisien n’a pas obtenu la suppression sur Youtube


  6. @zxyvch

    Comme le rappelle très bien Claude, les insultes sont répréhensibles. De plus je trouve qu’en l’espèce le visiteur était dans son droit.

    Sarkozy était beaucoup plus poli quand il était en campagne


  7. […] Sauf qu’en réalité, il ne s’est pas fait insulter (voir la transcription de l’échange dans mon précédent message). […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :