h1

Hadopi: mauvaise foi du gouvernement

18 juin 2009

Que ça soit Coppé , Albanel , ou Guaino , tous minimisent le fond de la sanction par le conseil constitutionnel, à savoir le non respect de droits fondamentaux (présomption d’innocence et liberté d’expression), pour revendiquer le droit de protéger le droit d’auteur, ce que personne n’a jamais contesté.

Avec un peu de recul on se rend compte qu’il ne s’agit pas d’un aveuglement sincère, mais d’une pure mauvaise foi pour camoufler une gestion calamiteuse du sujet. Ca ne les grandit pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :