h1

Malaise vagal Sarkozy

26 juillet 2009

A date, on peut supposer que l’Elysée est transparent sur la réalité du malaise qui a touché N. Sarkozy, et qu’il s’agit bien d’un malaise vagal.

Le Figaro fait l’apologie de cette transparence et la met en regard de la dissimulation de F. Mitterrand sur son cancer de la prostate (dont on peut noter qu’elle etait finalement légitime (au moins en 1981) puisque Mitterrand a assuré sa charge pendant 2 septennats)

La transparence était de toute façon la seule attitude possible à partir du moment où des témoins l’avaient vu s’écrouler sans connaissance dans le parc de Versailles

Ce que je trouve le plus intéressant dans cette histoire c’est que ça va probablement atteindre Sarkozy sur deux axes:

– son énergie, un point fort, où il va être moins crédible

– la conscience de ses limites, un point faible, où il démontre qu’il est capable de faire des choses que le sens commun critique (courir en plein soleil après la digestion), sans en voir les conséquences probables

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :