h1

Le scénario alternatif sur l’affaire DSK

29 août 2011

C’est bien joli d’avoir montré que le scénario du viol est hautement improbable. D’un point de vue légal, d’ailleurs, cela suffit pour clore le dossier (rappel pour les nostalgiques des rumeurs, dénonciations anonymes et autres coups fourrés: il n’y a pas de zone grise de l’innocence)
Mais la nature humaine est ainsi faite qu’elle veut du concrêt, de la belle histoire.

Alors essayons de lui en donner.

Faisons donc l’hypothèse qu’il n’y a pas eu viol, et voyons comment cela a pu se passer.

N. Diallo est entrée dans la chambre 2820 au moment où DSK prenait l’ascenseur. Cette chambre, elle y était passé trois fois dans la matinée, elle n’avait plus rien de précis à y faire. Et elle y est restée une minute, pour retourner ensuite dans la chambre 2806.
Pour y chercher quoi ? Pourquoi y être rentrée, y être resté si peu de temps, et être retournée dans la 2806, dont elle venait de sortir ?
J’ai beau chercher, la seule explication que je voie, c’est qu’elle y cherchait de l’argent, et qu’elle ne voulait pas qu’il y reste trop longtemps sans surveillance. La 2820 est près de l’ascenseur, et donc un poste d’observation idéal pour savoir si DSK était parti.

Que faisait-elle avant d’entrer dans la 2820 ?
Le plus probable c’est qu’elle venait directement de la 2806. On voit mal ce qu’elle aurait pu faire dans le couloir, et pourquoi elle y serait restée, sachant que la 2820 était libre.

Donc ND a dû rester près de 20 mn dans la 2806 (puisqu’elle y est entrée à 12H06 et à 12:26 dans la 2820)
Sachant que DSK a appelée sa fille à 12h13, on a deux hypothèses:
– s’il y a eu relation sexuelle, elle a eu lieu plutôt à partir de ce moment là. DSK aurait appelé sa fille pour la prévenir d’un retard. ND aurait donc eu largement le temps de « chauffer » DSK avant. Pourquoi ? Parce que ND a dit qu’elle avait eu le temps de nettoyer un peu la suite, et on peut penser que c’est vrai, et puis on la voit mal nettoyer la chambre après avoir performé pendant que DSK appelle sa fille. Ce qui laisse donc 15 mn pour la relation, douche+ascenseur. Rapide, mais possible, si Mr était fin prêt à 12h13.
– s’il n’y a pas eu relation sexuelle, on rentre dans la théorie du complot, récupération d’un préservatif usagé de la veille au soir. Pas très crédible, car on retrouve quand même de la salive et du sperme mélangés, un souci du détail impressionnant pour un crime qui aurait alors été prémédité. J’ai du mal à croire à cette version, car venir à 12:06 c’était un peu tard. Reste la possibilité d’une improvisation sur le moment. C’est pas impossible. Toutes les femmes de ménage qui ramassent tout le temps des préservatifs usagés et regardent les séries TV doivent savoir qu’elles peuvent monter une arnaque quand elles veulent. Et Nafissatou Diallo avait vu la photo de DSK dans les vestiaires et savait qu’il y avait un VIP dans la suite. Dans l’ennui des chambres d’hôtel, ces infos circulent. C’est pas moins crédible que le viol, mais ça reste improbable, car les avocats de DSK ont récemment reconnu une relation consentie, ce qu’on imagine mal être uniquement une stratégie. Et il y a aussi l’adn epithelial sur le collant. A mon avis encore plus tordu à manigancer. Bref, le complot c’est bien joli, mais comme souvent, c’est peu crédible.

Ce scénario d’une relation sexuelle consentie suppose que ND ait proposé ses services, ou accepté une proposition de DSK. J’aurais tendance à privilégier la 1ère hypothèse car elle a une moralité douteuse, deux hommes dans sa vie, vit de petits trafics avec soupçon de téléphone rose, mais la 2eme est possible aussi. Et ça peut être aussi moins clair, si elle a dérangé DSK nu dans la salle de bain, les circonstances ont pu lever les inhibitions des deux côtés.
Le plus probable est bien sûr qu’elle attendait un paiement, et que DSK le savait, et qu’il n’a probablement rien laissé, trop dangereux pour lui, la prostitution étant pénalement répréhensible à New York.
Ce scénario est jusque là assez crédible, mais le serait plus si on avait des preuves que ND pratiquait la prostitution occasionnelle. Le fait que l’on ait trouvé des taches de sperme a priori récentes de 3 autres hommes dans cette suite dont elle avait la charge pourrait aller dans ce sens. Et on peut imaginer que les clients occasionnels se fassent discrets, ce qui explique qu’on n’ait pas de confirmation. Enfin, rappelons-nous la sortie du député Bernard Debré qui citant une source interne au Sofitel affirmait qu’on s’y prostituait.

Une autre branche des possibles est qu’elle ne soit pas une prostituée occasionnelle, mais qu’elle ait cédé à une demande de DSK. C’est très peu crédible pour le commun des mortels, mais il semblerait que sur ce sujet, DSK ait un pouvoir de conviction rare. Il est quand même probable que ça marche beaucoup mieux avec les femmes qui le connaissent qu’avec les femmes de ménage.

Que s’est-il passé ensuite ?
Ensuite, on peut imaginer que ND se soit mise en colère et ait décidé de charger DSK. Ou peut-être plus vraisemblable: ils se sont déjà disputés avant qu’elle ne sorte, car il n’a pas voulu payer. ND s’est alors trouver obligée d’inventer ce scénario fou pour ne pas être licenciée sur plainte de DSK qui l’aurait menacée de se plaindre à l’hôtel. La peur est toujours le plus efficace des moteurs.

[Mise-à-Jour: il existe encore une possibilité, qui est que ND avait prévu de piéger DSK dès le départ. A mon sens les aspects qui la rendent peu crédible sont:

– l’interaction avec le room service (à supposer qu’il n’y ait pas faux témoignage). Si elle voulait entrer chez DSK, c’était risqué de rencontrer le room service, qu’ a priori elle épiait au sortir de la 2806, qui aurait du lui dire de ne pas entrer car la chambre n’est pas vide. Bref qui lui mettait en l’air l’alibi dont elle avait besoin pour porter plainte pour viol

– le fait qu’elle revienne dans la chambre car rien ne l’y obligeait. Pire, ça fragilise sa position car elle a pu altérer des indices.

– c’est quand même une grosse prise de risque. Comme je ne crois pas aux barbouzes qui montent le coup avec son aide (trop d’enchaînements imprévisibles, une situation pas suffisamment accablante), je trouve plus vraisemblable l’engrenage où elle n’a pas vraiment mesuré à qui elle s’attaque, et agit sous l’impulsion]

Les plus distraits diront alors « et les blessures ? » En fait, il n’y a pas nécessairement mise en scène sur les blessures: la rougeur au vagin a d’après l’expert commis par le DA probablement une autre cause, et l’épaule aussi.
Donc ND n’a pas besoin de simuler grand chose pour faire croire à l’accident. Elle n’a pas eu à s’auto-mutiler, juste à opiner face à un médecin complaisant. (vous savez, celui qui prouve qu’il y a eu un viol par fellation en examinant le vagin, un vrai Nostradamus)

On en est ramené à deux possibilités:
– c’est une prostituée occasionnelle
– elle ne l’est pas et DSK l’a convaincue qu’elle devait se laisser faire

Comment trancher entre ces deux options? C’est difficile. Tout au plus peut-on dire que DSK était pressé, qu’il n’est pas sur son territoire, qu’il a déjà eu des relations sexuelles dans la nuit, que ND a un physique qui doit imposer de prime abord, et qui ne semble pas inviter à la bagatelle malgré elle (ce qui ne veut pas dire qu’elle ne peut pas être séduisante si elle le veut), et qu’enfin aller fermer la porte est un geste assez agressif, qu’il ne peut faire que quand il est sûr de son ascendant. Alors qu’elle peut fermer tout de suite en entrant.

Au bout du compte, j’ai plutôt une inclination pour le scénario de prostitution, à mon sens attesté par le fait qu’elle revienne immédiatement dans la chambre. Et également par sa volonté de vouloir faire payer dès le lendemain, ce qui montre sa vénalité, ainsi que par sa capacité à inventer des histoires qui ne doit pas trop s’épanouir dans un simple travail de femme de chambre.
Mais l’autre tient la route aussi, et dans les deux cas, c’est beaucoup, beaucoup plus crédible qu’un viol.

Publicités

7 commentaires

  1. Comme laissé en commentaire sur le site de maitre eolas, http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/08/09/Affaire-DSK-%3A-pourquoi-une-plainte-au-civil#c151475, j’ai laissé passer une possibilité, qui est que ND ait délibérément cherché à piéger DSK, après avoir été mis en sa présence par hasard.
    Une telle hypothèse a pour elle de ne même pas nécessiter que ND soit une prostituée occasionnelle, ce qui la rend moins exigeante en conditions, et donc selon le rasoir d’Ockham, plus plausible.
    Comme quoi, je ne vois vraiment pas le mal partout !


  2. Je privilègie sans hésiter le scénario de prostitution occasionnelle. Seule interrogation capitale : est- ce un acte uniquement vénal ou un piège politique ? Cette dernière hypothèse se justifierait par le fait que ND soit entrée avant le Check out. Mais pouquoi évoque t- on une carte magnétique à 12h 06 , alors qu’il était question d’une porte ouverte avec un groom qui débarrassait le petit déjeuner et qui avait affirmé que la suite était vide. On n’a plus entendu parler de celui- là. Encore une nième version des faits ! Quant à. La séduction, cela paraît invraissemblable quand on a vu la fille. La brièveté du rapport plaide en faveur d’un rapport avec une « professionnelle » et la complicité du groupe Accor.
    Pour une suite normalement à 3000$, la propreté laisse vraiment à désirer !


  3. @Brourya

    La carte magnétique semble un fait avéré. L’histoire de la porte ouverte fait partie des nombreuses fausses rumeurs distillée au début. Il serait intéressant de tracer son origine. Si le room-service l’a vraiment dit, alors il y a faux-témoignage, et c’est intéressant. ça rend plus crédible encore la théorie de petits arrangements bien connus du personnel dont B. Debré s’est fait l’écho.

    Sur le rôle du groupe Accor, il est effectivement trouble. Je ne crois pas une seconde à la théorie du Dr d’hotel qui appelle la police pour mettre en prison le probable futur président de la France et attend plusieurs heures pour envoyer un mail à sa hiérarchie pour info. De qui se moque-t-on ?


  4. Merci de ces précisions. Attendons la suite, nous allons sûrement aller de surprise en surprise. DSK est tombé dans un piège pourtant annoncé, ne serait-ce que par lui. Le prix à payer au propre comme au figuré est exhorbitant. Cela nous prive dans l’immédiat du meilleur économiste et tout le monde est perdant.


  5. Vous dites : On en est ramené à deux possibilités:
    – c’est une prostituée occasionnelle
    – elle ne l’est pas et DSK l’a convaincue qu’elle devait se laisser faire

    On peut être au moins certain d’une chose, c’est que les enquêteurs payés par DSK ont déjà la réponse à cette question. Or si c’est une prostituée occasionnelle, c’est très périlleux pour elle d’aller au procès civile, car dans ce cas elle et Thomson savent que la défense de DSK sait (vous suivez ?).

    Donc on peut supposer que prendre le risque de s’exposer (exploser ?) au procès civil est un signe qu’elle ne l’est pas, à moins que ce soit un ultime bluff de Thomson, qui espèrerait grappiller quelques argent en proposant à DSK d’éviter un interrogatoire en mondovision sur ses pratiques sexuelles, quand Diallo elle n’a plus rien à perdre…


    • @grotibo

      Vous faîtes vous-même les réponses.
      Les procès civils n’ont que rarement lieu. Il y a généralement transaction avant.
      Comme je l’écris dans un précédent message, DSK, par la fortune de sa femme, n’est pas à quelques millions de $ près. il pourrait très bien être complètement innocent et acheter sa tranquillité. Par ailleurs prouver une prostitution occasionnelle n’est peut-être pas si facile non plus pour la Défense de DSK. D’où leur contre-bluff, campagne de comm. à l’appui, à dire qu’ils en savent beaucoup et que DSK ne paiera rien. Ce n’est pas que pour flatter leur ego et faire la une des journaux.
      Enfin, Diallo n’a-t-elle vraiment rien à perdre, ce n’est pas sûr. Si la défense révèle de la complicité de trafic de drogue puis en venait à attaquer pour dénonciation calomnieuse, la justice pourrait aussi s’intéresser à Diallo. Et Thompson, s’il est sûr de ne rien gagner, pourrait lui aussi abandonner.


  6. je pense qu’il s’agit d’une prostittution « induite », il n’ y a pas de demande, de part et autres, un acte sexuel ok, et le riche occupant de la suite laisse un pourboire en partant. (plus ou moins important ) . Ainsi , ca corrobore le fait que l’avocat brafman dise, « il n’a pas eté question d’argent ». Bien évidement, il n’est jamais question d’argent chez les plus fortunés. et Diallo comme ses collègues doivent le savoir. Par contre il est nécessairement de coutume de laisser un pourboire en sortant. Elle attendait peut être dans le couloir, elle attendait son pourboire. DSK est passé, et il a certainement rien laisser: absence de liquidité, où bien méfiant, pour pas se faire prendre en delit de prostitution. après la suite on la connait



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :